Sélectionner une page
Les vrais bénéfices du design

Les vrais bénéfices du design

Les vrais bénéfices du design

Le design comme outils indispensable

Alors que le monde serait à l’aube de grands changements économiques, technologiques, sociaux… Bref, devant la promesse du «monde d’après», le design pourrait être un outil indispensable pour changer les sociétés en aidant M. et Mme Sapiens à devenir plus intelligents, plus flexibles et plus frugaux.

Il y a trois réactions possibles à tout design : oui, non et WAHOU !
Milton Glaser

Le design est une activité de création vouée à inventer, améliorer, augmenter la valeur ou faciliter l’usage d’un produit. Présenté comme cela, il paraît raisonnablement difficile de nier son utilité.
Et pourtant en France, sixième économie du monde selon la Banque Mondiale et le FMI, on s’intéresse assez peu aux avantages du design.

En résumé (et avec un brin de caricature) les entreprises françaises considèrent généralement le design comme :

  • Une discipline des beaux-arts. Un savoir-faire esthétique qui ne mérite pas trop d’investissements, puisqu’après, les goûts et les couleurs…
  • Un simple accélérateur de vente, via un emploi très professionnel des formes, des couleurs, de la typographie, de l’espace… Bref, du blabla marketing pour endormir le client.
  • Un vecteur de communication. Le design joue sur la corde sociétale, en tentant de démontrer la « valeur humaine » d’une organisation.
  • Uniquement un enjeu éthique, cantonné aux domaines de l’éco-conception ou de l’économie durable.

Au final, rien de bien méchant. Si le design peut n’être qu’un (e somme) de ces éléments, toutes ces définitions demeurent dramatiquement incomplètes.

« En tant que designers, les briefs sont des problèmes, et les concepts sont des solutions »

Kate Moross

Mais alors, me direz-vous, quels sont les véritables avantages offerts par le design ? Et bien apprenez, cher lectorat invisible mais que je devine suspendu à mes lignes dans l’attente du savoir caché, que le design contribue de trois manières à la valeur d’une entreprise.

Tout d’abord, le design contribue via sa dimension stratégique.

Le design, pour être efficace, se doit d’être déclinable sur tous les éléments d’une entreprise.
Par conséquent, les professionnels du design sont habitués à réfléchir en terme d’écosystèmes, à approcher une problématiques avec une vision d’ensemble.

Un talent indispensable pour mettre en place des stratégies globales et structurées, qui font souvent défaut aux entreprises en mutation ou en période de crise.

De plus, le design contribue à la créativité d’une entreprise en cherchant systématiquement à se démarquer de la concurrence, et donc, d’innover. Que ce soit en maximisant l’attractivité d’une offre, mais aussi l’ingéniosité de sa conception.

Enfin, le design contribue humainement. En participant à définir l’identité de l’entreprise, il encourage la fidélisation, l’unité et l’identification. Et évidemment, un écosystème fonctionne plus sereinement (donc plus efficacement), quand ses membres partagent des valeurs communes.

Trois apports – stratégique, créatif, humain – significatifs, qui méritent d’être pris en considération dans toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son objectif.