Sélectionner une page
Portrait

Portrait

Portrait

1. On ne devient pas graphiste et webdesigner par hasard…

On peut avoir un esprit scientifique ET une sensibilité artistique !

La preuve, après mon bac S, j’ai effectué une remise à niveau en Arts Appliqués avant d’obtenir une double licence en Histoire de l’art et en Information & Communication.

Mais je tenais à ma rigueur tout autant qu’à ma créativité et ma curiosité… Le métier de graphiste pouvait-il me permettre d’aligner toutes ces valeurs ?

Finalement, j’ai couronné mon parcours d’une licence pro création graphique et multimédia, avant de me lancer dans le monde des agences et de l’entreprise. Idéal pour me former à une grande diversité de clients et de demandes ! Print, Web, entreprises locales ou nationales… Dans une agence de graphisme, on se frotte à tous les horizons !

En 2015, j’avais acquis suffisamment d’expérience et de confiance pour pouvoir me lancer en tant qu’indépendante !

2. Le choix de l’indépendance

En 2015, après plusieurs années en agence et en entreprise, je fais le choix de l’indépendance. Une émancipation qui me permet d’exprimer pleinement les valeurs qui me tiennent le plus à cœur, notamment créer des relations de confiance durable avec les clients que j’accompagne.

En tant que graphiste et webdesigner indépendante, j’adore apporter ma créativité tout en m’adaptant aux différents métiers de mes clients. Ils s’ouvrent à moi, me font partager leur vision et leurs envies tandis que je me charge de les illustrer. En bref : nous collaborons.

De la création de la charte graphique jusqu’au design de sites web, en passant par les logos, les supports print et le packaging, je gère toute la communication visuelle de mes clients.

De plus, en tant qu’indépendante, je peux m’investir dans des projets qui font écho à mes valeurs, la plus importante étant la protection de l’environnement.

Avec le recul, je me rends  compte que ce n’était en réalité que le début du voyage…

🌎 3- Exploratrice impliquée

Aujourd’hui, je vous raconte des projets que j’ai réalisé lors de mes voyages et qui ont autant nourri mon parcours d’entrepreneuse que mes convictions.

🚍  En 2018, je me suis lancée dans l’aventure de La Brigade du Voyage, un bus scolaire réaménagé pour sillonner les routes américaines. J’ai accueilli des touristes de passage, défini les itinéraires, et découverts des parcs naturels d’une beauté à couper le souffle.

La même année, j’ai également traversé l’Inde dans le cadre du “Rickshaw Run”, une course en Tuk-Tuk où les participants doivent lever des fonds pour l’éducation des enfants, la protection des forêts ou encore l’accès à l’eau courante. Inutile de dire qu’entre les chaos de la route, les imprévus du voyage et la découverte d’une culture si particulière, le Richshaw Run fût un sacré test de détermination et d’adaptabilité… Mais surtout, l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie !

 Puis, en 2020, j’ai ensuite vécu au Cambodge, où j’ai appris à travailler selon des codes culturels différents, aussi bien dans le domaine du tourisme que pour des galeries d’arts ou une école de pâtisserie pour jeunes filles.

Encore une fois, il s’agissait avant tout de s’adapter à une culture différente toute en participant à la promotion d’initiatives éthiques axées sur l’éco-tourisme, l’art ou l’éducation.

Sans même y penser, je pratiquais déjà un tourisme responsable.

Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneuse de retour en France, je souhaite continuer à m’impliquer pour l’environnement et la solidarité. Et ainsi partager mes valeurs au fil de mes nouvelles collaborations !

Si vous vous reconnaissez dans ces valeurs, n’hésitez pas à me contacter pour échanger sur vos projets.

Et pour en savoir plus sur mes voyages, rendez-vous ici