Sélectionner une page

La crise du Covid-19 a eu un impact dramatique sur la majorité des entreprises du monde. Beaucoup ont mis la clef sous la porte ou licencié en masse. En ces temps difficiles, les entreprises ont beaucoup misé sur les outils de communication digitale pour garder la tête hors de l’eau, alors que le contact direct avec leur clientèle devenait soit compliqué, soit tout bonnement interdit.

Seulement, la mise en place d’une stratégie digitale qui continue de développer le chiffre d’affaires se fait simultanément sur plusieurs fronts :

  • animer les réseaux sociaux,
  • (re)créer un site web,
  • assurer son référencement…

Pour maintenir les relations avec ses clients malgré l’isolement ou la distance, l’entreprise se doit d’être visible partout et à tout moment.

Réseaux sociaux et Internet 

Pendant la crise, le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux ainsi que leur fréquence d’utilisation ont drastiquement augmenté. En France, on estime qu’environ 58% de la population française était quotidiennement active sur les principaux réseaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…).

Évidemment, l’Hexagone n’est que l’un des multiples exemples de ce phénomène planétaire. Selon DataReportal, l’organisme d’analyse des données numériques, plus de 3,8 milliards de personnes utilisent les réseaux sociaux en 2020 (soit quasiment 50% de la population mondiale).

Plus significatif encore, l’utilisateur lambda passe chaque jour 6 heures et 43 minutes sur le web.

Le temps de sommeil moyen sur la planète est de 6 heures et 48 minutes !

Durant cette année 2020 placée sous le signe de la pandémie, réseaux sociaux et sites internet étaient parfois devenus les seuls moyens de communiquer avec ses amis, sa famille, de rester informés et parois de consommer. Désormais, même une petite entreprise locale ne peut plus se passer de ces outils pour faire connaître son produit ou sa marque. En BtoB comme en BtoC, au sein du même village ou d’un bout du monde à l’autre, les entreprises se doivent d’investir dans le digital.

 

S’illustrer au milieu de la masse

En conséquence, les contenus disponibles en ligne se multiplient chaque année. Disposer d’un simple site internet ne suffit plus pour être visible. Autant chercher une aiguille au milieu d’une galaxie de bottes de foin… Sachez que 75% des internautes (vos clients potentiels) se renseignent sur internet avant de procéder à un achat. Pour cela, ils utilisent surtout les moteurs de recherche (principalement Google), ce qui poussent les entreprises à utiliser différentes techniques pour se positionner en tête des résultats. Il peut s’agir du référencement naturel (SEO) ou payant (SEA).

Une fois le site web bien en vue de vos potentiels clients, il faut être capable de fidéliser leur attention en leur proposant régulièrement du contenu de qualité susceptible de les intéresser. On appelle cette technique «l’inbound marketing». En plus d’améliorer votre visibilité, l’inbound marketing est un excellent déclencheur d’achat.

Parmi les contenus possibles, les outils visuels sont ceux qui disposent généralement du meilleur taux de conversion. Vidéos de présentation ou d’explication, diaporamas et logos animés aident les clients à mieux se connecter avec la marque, et sont de redoutables accélérateurs de vente.

 

Un esprit clair pour une vision claire

En revanche, gardez à l’esprit que si l’utilisation de plusieurs techniques sont le meilleur moyen de transformer une crise en opportunité, l’aide de professionnels du digital comme les designers vous sera surement indispensable. Disposant d’une vision d’ensemble, il sont généralement les plus compétents pour définir une identité globale cohérente et évolutive sur le long terme.